Comment prévenir le cancer du col de l’utérus ?

Comment prévenir le cancer du col de l’utérus ?

Des kits d’auto-prélèvement sont disponibles auprès de notre laboratoire INOVIE GEN-BIO.
Une ordonnance est nécessaire pour réaliser cet examen.
Renseignez-vous auprès de votre médecin, gynécologue, sage-femme.

Qu’est-ce que le papillomavirus ?

Le papillomavirus humain (HPV) est un virus responsable d’infection sexuellement transmissible (IST) aussi bien chez l’homme que chez la femme.
Il est estimé que 70 à 80 % des hommes et des femmes sexuellement actifs rencontreront un papillomavirus au moins une fois dans leur vie (1).
Ce virus cible les cellules de la peau et des muqueuses. Il existe plusieurs types de virus, certains sont à faible risque de se transformer en cancer et certains sont à haut risque (notamment HPV 16 et 18).

Comment se transmet-il ?

La transmission de ce virus a lieu lors de rapports sexuels (génital, ano-génital, oro-génital) et lors de contacts intimes avec une personne porteuse du virus.
La contagiosité du virus est élevée.

Quels sont les symptômes des infections à Papillomavirus ?

Les infections à papillomavirus sont le plus souvent transitoires. Les personnes infectées n’ont la plupart du temps aucun symptôme.
Au niveau cutané, certains HPV peuvent être responsables de verrues cutanées.
Au niveau de la muqueuse ano-génitale, les HPV peuvent être responsable de condylomes aussi appelés verrues génitales.
Au niveau du col de l’utérus, les infections sont fréquemment résolutives : 90 % à 2-3 ans.
Les infections persistantes (10 %) ont un risque d’évolution vers un cancer. Ce risque est majoré en cas d’immunodépression et de tabagisme.
Les cancers peuvent être localisés au niveau de l’utérus, du vagin, anus, pénis, gorge.

Comment prévenir une infection ?

Le HPV est un virus responsable d’infection sexuellement transmissible.
Le port du préservatif permet de prévenir partiellement la transmission de cette infection car ce virus peut se transmettre lors de contacts intimes non pénétrants. Il n’en est pas moins important car il permet de prévenir la transmission d‘autres IST (gonocoques, chlamydiae, VIH)
Le vaccin permet de protéger contre la contamination des sérotypes les plus à risques et d’éviter leur évolution vers les lésions pré-cancereuses.
Le dépistage permet de rechercher dans la population générale les patientes porteuses du papillomavirus à haut risque oncogène (HPV-HR) afin de prévenir les lésions précancéreuses et les cancers du col de l’utérus.

Pourquoi se faire dépister ?

On estime que 80 % des cancers du col de l’utérus peuvent être évités grâce à un dépistage régulier (2).
Depuis le 1er avril 2020, le test HPV-HR est pris en charge par la sécurité sociale et s’adresse à toutes les femmes entre 30 et 65 ans. Il peut être réalisé par auto-prélèvement vaginal de manière fiable.
Si le résultat est négatif, il sera à répéter tous les 5 ans.
Si le résultat est positif, un frottis du col de l’utérus sera nécessaire.

Comment faire mon auto-prélèvement ?

Une prescription devra être réalisée par votre médecin généraliste, gynécologue ou sage-femme. Demandez conseil à votre médecin.

Comment fonctionne l’auto-prélèvement ?

L’auto-prélèvement est un geste simple.
A domicile ou en laboratoire, il est réalisé grâce à un écouvillon qui récupère les cellules (par légère rotation au niveau de la paroi vaginale).
Voir la notice

Où puis-je récupérer un kit d’auto-prélèvement ?

Vous pouvez récupérer votre kit d’auto-prélèvement HPV dans votre laboratoire INOVIE GEN-BIO (voir liste ici)

Et en combien de temps j’aurai mes résultats ?

Les résultats sont disponibles sous 2 jours ouvrés après réception de l’échantillon.
Ils seront envoyés selon votre mode de transmission choisi (par mail/courrier/envoi postal).

Comment soigner une infection au papillomavirus ?

La plupart des personnes infectées par le HPV ne présentent aucun symptôme et ne sauront jamais qu’elles sont ou ont été infectées. Si le test HPV est positif votre médecin, votre gynécologue ou votre sage-femme vous informera des tests complémentaires et des traitements possibles.

Pour en savoir plus :

https://papillomavirus.fr/sinformer

Questions-Réponses sur l’infection à papillomavirus humains (HPV), cause de cancer du col de l’utérus, et le dépistage

Références bibliographiques :

  1. Santé Public France – infections à papillomavirus
  2. Le dépistage du cancer du col de l’utérus en pratique, collection Outils pour pratique, INCa, décembre 2020.

Partagez cet article :